La Cascade de la Roche
J’ai visité 11/09/2014 2 commentaires

La Cascade de la Roche

C’est dans le cadre d’une sortie ludique qu’un petit groupe de notre association du Gym Club de Montalieu a décidé de se dégourdir les jambes grâce à une balade en pleine nature.

Nous voilà donc parti par un bel après-midi en direction de la Cascade de la Roche, au hameau de Boulieu à Courtenay. Nous laissons nos véhicules près du restaurant de l’Auberge du Vernay à Charette et empruntons à pied le sentier balisé menant à la cascade.

Après une vingtaine de minutes de marche tantôt en plaine, tantôt en sous bois, un vrombissement se fait entendre de plus en plus fort. En continuant notre parcours, nous avons le plaisir de rencontrer une faune et une flore très variées et enfin, au détour du chemin, nous voici arrivés à la Cascade de la Roche.

Cascade de la Roche

Emerveillés devant cet endroit presque « féérique », les enfants ne manquent pas l’occasion de passer derrière les trombes d’eau de la cascade pour l’observer de l’intérieur… La curiosité nous poussant toujours plus loin, nous empruntons un petit chemin qui nous dévoile un superbe étang.

Ici aussi, le lieu est imprégné d’une atmosphère telle que l’on s’attend à voir apparaître une embarcation ou des crocodiles à tout moment ! Heureusement pour nous, cet étang est très calme et surtout inhabité de monstres marins !

Juste en face de l’étang se profil une forêt à l’aspect singulier, les arbres ont en effet les « pieds dans l’eau ». Il s’agit en fait de cyprès chauves, dont les racines sont immergées dans l’étang. Ces Cyprès Chauves, venus de Louisiane, mesurent environ 40 mètres de haut et auraient été importés par le Comte Hilaire de Chardonnet (inventeur de la Soie artificielle et propriétaire du Château du Vernay) au 19ème siècle lors d’un de ses voyages en Amérique.

Après une prolongation de notre parcours jusqu’à cette forêt « magique », nous retournons sur nos pas et rentrons à la maison !

Nous n’aurons certes pas visité les chutes du Niagara, cependant ce petit coin de nature offre un très joli spectacle, notamment au printemps lorsque le débit de l’eau est élevé et en hiver, lorsque la cascade arrive à geler entièrement. A admirer sans modération !

2 réponses à La Cascade de la Roche

  1. Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

  2. Ce lieu est majestueux et reste sauvage !! juste superbe ! à recommander !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *